banner-image

About

Biographie

Guitariste et compositeur Lorientais né à Toulon le 31 mars 1957.

Il apprend la guitare en autodidacte à l’age de 16 ans, puis découvre la musique celtique à son arrivée en Bretagne à l’age de 17ans.Il participe très tôt à de petites formations jouant de la musique traditionnelle bretonne et irlandaise et se forme parallèlement à l’étude de la musique classique à l’école de musique de Lorient.

Par la suite, il joue dans des formations de rock avec des musiciens de Quimper et commence à tourner hors de Bretagne....

Il obtient sa licence de musicologie à la faculté de Rennes, et continue ses études d'écriture, contrepoint et composition auprès de Jean-Luc Kuczinsky (Master Polyphonies).

En tant que guitariste, il collabore de 1986 à 1992 aux nombreuses formations d’Alan Stivell et joue comme side-man aux côtés de quelques noms de la chanson française .Il réalise ses premiers arrangements de musique bretonne pour quatuor à cordes en 1990 et fonde le groupe Glaz (albums Déclic/Sony) à la fin de l’année 1992.

Sa carrière de musicien professionnel l’amène à côtoyer des musiques très variées. Il compose également pour le théâtre, pour le cinéma et réalise des indicatifs d’émissions et génériques d’antenne pour TV Breizh et France bleu.

En 1998 il fonde le quatuor Arz Nevez pour lequel il compose et arrange.

Au travers d’Arz Nevez, il réalise des créations pour le Parlement de Bretagne(2000), le festival des voix de Fougères (2001), le festival interceltique de Lorient avec le Bagad Kemper(2002), le Stadttheatre de Bern (création «Fest Noz» avec Felix Duméril et le Bern Ballet, 2003), le théâtre de Cornouailles (création avec Bijaya Vaidya, 2004), le théâtre de l’Embarcadère (2005, 2007 & 2009)

Création en 2010 avec Roland Becker à Amzer Nevez et au festival interceltique.

Illustration sonore du livre de Nathalie Beauvais (2011)

Création de Kerham (orchestre de chambre) au festival de Lorient (2012)

Ecriture et réalisation de « Tour d’horizons » chorégraphie de Felix Duméril avec la compagnie « T42 dance project »

Réalisation du 5eme album d'Arz Nevez "Canntaireachd" (2012)

Réalisation de la musique de "Miroir" pièce d'Alain Kowalczyck (2013)

2014

Écriture de An div inizhi : pièce pour harpe et orchestre

Écriture du projet Moussig , commande de la Coop Breizh.

2015

Enregistrement& réalisation « Moussig »

De 2016 à 2019

Ecriture du spectacle sur le Gouren

Ecriture et enregistrement des pièces pour instruments et orchestre :

Le principe : transformer chaque musicien de l’ensemble « Kerham » en soliste . Il y a 10 musiciens

  • « Iona » : pièce pour violoncelle et orchestre
  • « Kerolin » : pour violon et orchestre
  • « Corrib » :pour flute et orchestre
  • «Teviec » : pour bombarde/hautbois et orchestre
  • « Solo » : pour voix et orchestre sur le texte de Xavier Grall 

L’écriture de la pièce pour alto et orchestre se termine

Projets à venir :

Projet avec Felix Dumeril et la compagnie « T42  dance project »

Trois pieces, pour contrebasse, clarinette et une deuxième pièce pour violon sont au programme.

Des pièces pour voix sur des textes de X Grall

Projet à deux guitares et orchestre

L’univers sonore d’Yves Ribis

Ronan GORGIARD, Ouest-france

La vie est parfois tellement bizarre qu'il vaut mieux ne pas trop chercher à la comprendre. Qu'est-ce qui fait qu'Yves Ribis, garçon né en 1957 sur les rivages de la Méditerranée, s'est retrouvé dans le « dur » de l'adolescence, dans un lycée agricole de Pontivy, accro à la guitare d'Hendrix, « bluffé » par la musique bretonne de Stivell grâce au doigté rocky de Dan ar Braz ? « Je suis un autodidacte, avoue-t-il, j'ai commencé à jouer dans les festou-noz et les bals populaires. Et puis dans les années 90, j'ai eu la chance de tourner avec Alan Stivell ».

Désireux d'en savoir plus, Yves Ribis étudie vraiment la musique à Rennes et découvre les joies du classique, de la composition et de l'écriture musicale. Et c'est en 1999 que le public entend pour la première fois Arz Nevez, quatuor à cordes revisitant le répertoire traditionnel breton et celtique.

Stéphane FOUGERE, Ethnotempos

Arz Nevez confirme la légitimité et l’excellence de la démarche d’Yves RIBIS, lequel a donné naissance à une musique bretonne « de chambre », c’est-à-dire qui s’accommode fort bien d’une écoute domestique sans forcément cesser de taper du pied et d’esquisser quelques pas, et qui rabiboche mélomanes et danseurs.

Le violon est un instrument qui a été pratiqué dans beaucoup de musiques traditionnelles celtiques depuis le XIXe siècle…pourquoi, ne pas élargir le cercle et inviter les autres instruments du quatuor ?

C’est ainsi qu’est née l’idée d’Arz Nevez, qui est un médiateur entre la musique traditionnelle et la musique classique

Pour Arz Nevez, Yves Ribis ne cherche pas à faire de la musique traditionnelle, par contre, il s’en inspire largement.

Son langage est tres influencé par les musiques bretonnes, écossaises, irlandaises…mais tout autant par Bach , Fauré, Debussy,Arvo Part, la musique indienne, le blues ….

En ce sens, on peut dire que sa musique est modale, mais du fait d’une écriture dont la polyphonie est assez élaborée, la trituration du tempérament, n’est pas son propos.

Avec Kerham, il élargit sa palette de timbres, le principe de Kerham est le meme que pour Arz Nevez, il crée un ensemble d’instruments ayant été utilisés dans la musique traditionnelle :

Flute, hautbois/bombarde,clarinette,quintette à cordes ,harpe celtique et chant.

Et sort des codes de la musique traditionnelle pour trouver une voie entre les courants…quoi de plus normal pour un passionné de la mer ?

EN